arrivée


arrivée

arrivée [ arive ] n. f.
• 1527; de arriver
1Action d'arriver; moment où l'on arrive. L'arrivée du bateau, du train. Heure d'arrivée du courrier. Gare d'arrivée. L'arrivée de qqn. « C'était le jour de mon arrivée ici » (A. Daudet). Il m'annonce son arrivée pour le mois prochain. venue. Je vous verrai à mon arrivée, dès mon arrivée. Arrivée inattendue, imprévue. Ligne d'arrivée; juge d'arrivée (d'une course). Faire une belle arrivée.
(Choses, marchandises) L'arrivée du poisson sur le marché. arrivage.
2Passage (d'un fluide) qui arrive quelque part. Arrivée d'air, d'essence, des gaz. Tuyau d'arrivée.
3Fig. L'arrivée du printemps, des premiers froids. apparition, commencement, début.
4Lieu où arrivent des voyageurs, des coureurs, etc. Arrivées et départs (dans une gare, un aéroport). Franchir l'arrivée, la ligne d'arrivée.
⊗ CONTR. 1. Départ, sortie.

arrivée nom féminin Action d'arriver quelque part ; moment où arrive quelqu'un, quelque chose : L'arrivée d'un visiteur, d'un avion. L'arrivée précoce de l'hiver. Lieu où des voyageurs, des coureurs, etc., arrivent : Franchir l'arrivée.arrivée (citations) nom féminin Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier La Chapelle-d'Angillon, Cher, 1886-bois de Saint-Rémy, Hauts de Meuse, 1914 L'approche est toujours plus belle que l'arrivée. Correspondance avec Jacques Rivière Gallimardarrivée (expressions) nom féminin Arrivée d'air, d'essence, etc., alimentation en air, en essence, etc., d'un moteur ; canalisation, ouverture par laquelle se fait cette alimentation. Juge à l'arrivée, commissaire spécialement chargé de constater l'ordre dans lequel les concurrents franchissent la ligne d'arrivée. Ligne d'arrivée, ligne tracée sur le sol, qui permet de classer les concurrents selon l'ordre dans lequel ils la franchissent. ● arrivée (synonymes) nom féminin Action d'arriver quelque part ; moment où arrive quelqu'un, quelque chose
Synonymes :
- début
- entrée
Contraires :
- départ
- fin
arrivé, arrivée nom Personne qui vient d'arriver quelque part : Les derniers arrivés.

arrivée
n. f.
d1./d Action d'arriver. Annoncer son arrivée.
(Afr. subsah.) Bonne arrivée!: bienvenue!
d2./d Lieu où l'on arrive. Je t'attendrai à l'arrivée.
d3./d Moment où arrive qqch ou qqn. Attendre l'arrivée du courrier.
d4./d TECH Endroit par où un fluide débouche d'une canalisation. Arrivée d'eau.

⇒ARRIVÉE, subst. fém.
A.— Action d'arriver, moment où on arrive.
1. [Ce qui arrive est une pers.]
a) [Le déplacement et son terme sont de nature physique] :
1. ... ces inspecteurs avaient pour mission d'observer scrupuleusement tous les voyageurs en arrivée ou en partance.
VERNE, Le Tour du monde en 80 jours, 1873, p. 12.
2. ... il [Rebendart] avait fait retarder des trains pour ne pas débarquer dans certaines villes au moment où l'attente qu'on avait de lui, l'heure ensoleillée, l'atmosphère générale de la province ou de la France ce jour-là, devait faire de son arrivée une minute trop sensible.
GIRAUDOUX, Bella, 1926, p. 207.
Point d'arrivée :
3. CYRANO.
Tout en cheyant je n'ai pu faire choix
De mon point d'arrivée, — et j'ignore où je chois!
— Est-ce dans une lune ou bien dans une terre,
Que vient de m'entraîner le poids de mon postère?
E. ROSTAND, Cyrano de Bergerac, 1898, III, 2, p. 142.
Il n'est chère que d'arrivée. ,,On fait bien de l'accueil [Cf. chère « (bon) accueil »] aux nouveaux venus, ou à ceux qu'on n'a pas vus depuis longtemps; mais cette chaleur se refroidit bientôt`` (BESCH. 1845).
P. méton. [Résultat de l'action d'arriver] Présence en un lieu où l'on est arrivé. Le premier jour, le troisième jour de mon arrivée :
4. Dès le troisième jour de son arrivée, il s'était procuré, comme il aimait à le dire, une gondole et une maîtresse.
MAUROIS, Ariel ou la Vie de Shelley, 1923, p. 245.
b) P. métaph. Action, fait de venir au monde, naissance. Arrivée d'un enfant, d'un héritier :
5. Je crois que la vie du sentiment ne se révéla en moi qu'au moment où ma mère accoucha à Madrid. On m'avait bien annoncé l'arrivée prochaine d'un petit frère ou d'une petite sœur, ...
G. SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 206.
c) Au fig. [Le déplacement et le terme ne sont pas de nature physique, mais suggèrent une idée d'effort et d'ambition] Accession à un poste, et, spécialement, au pouvoir. Arrivée aux affaires :
6. — « Moi, je suis à peu près sûr, maintenant, que je finirai la guerre sans quitter le ministère. À l'arrivée de M. Clemenceau, j'ai bien failli être envoyé à Londres : ... »
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 804.
2. [Ce qui arrive est un inanimé]
a) [Une chose concr. : bateau, véhicule, chose transportée] Heure d'arrivée :
7. À l'arrivée des caisses à Brest, le premier soin du jardinier doit être de les ouvrir, ...
Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 214.
8. ... je descendis précipitamment des ruines sur la plage pour me trouver à l'arrivée du bateau. J'attendis sur le sable que le pêcheur eût abordé.
LAMARTINE, Raphaël, 1849, p. 314.
9. Il faut que tu saches et m'écrives si ton train aboutit à Bordeaux-Bastide avant d'aller aux autres gares. Si oui, — comme c'est le cas pour la plupart, — c'est pour là qu'il faut que tu prennes ton billet et c'est là que je t'attendrai. Tu auras soin de me signaler l'heure exacte d'arrivée.
RIVIÈRE, Correspondance [avec Alain-Fournier], 1907, p. 227.
Arg. milit. Arrivée. ,,Arrivée d'obus`` (A. DAUZAT, L'Arg. de la guerre, 1918, p. 242) :
10. On discerne mieux maintenant la forme des « arrivées » : à chaque coup, un flocon blanc soufré, souligné de noir, se forme, en l'air, à une soixantaine de mètres de hauteur, se dédouble, se pommelle, et, dans l'éclatement, l'oreille perçoit le sifflement du paquet de balles que le flocon jaune envoie furieusement sur le sol.
BARBUSSE, Le Feu, 1916, p. 228.
P. méton., gén. au plur., domaine de l'admin., de l'organ. Choses qui arrivent à destination; p. ext. service qui s'en occupe :
11. Qu'une main complice introduisît ensuite le colis ainsi maquillé dans la filière des arrivées, et le gros feldwebel chargé du tri disait en consultant ses dossiers : « Kriegsgefangener Untel, nummer 4 302? Entlassen. Zurück Absender! »
AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 113.
b) [Une chose abstr. : un moment du temps] :
12. ... tout cet appareil fantastique de magnificence et de terreur, ces montagnes surmontées de palmiers, ces orages qui grondaient sur leurs sommets, ce fleuve, ce pont, tout se fondit et disparut à l'arrivée de la nuit, comme les illusions du monde aux approches de la mort.
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 164.
D'arrivée. ,,Dès le début, tout de suite`` (REMIG. 1963).
c) Au fig. Aboutissement d'un mouvement, d'une évolution, d'une énumération, d'un raisonnement, etc. Terre d'arrivée :
13. ... l'état d'âme romantique consiste à poser au départ, comme donnée première, ce qui n'est légitime qu'à l'arrivée, comme dépôt final laissé par l'expérience; ...
DU BOS, Journal, 1923, p. 322.
Point d'arrivée :
14. ... c'est dans l'impossibilité de relier avec certitude le point d'arrivée au point de départ de l'action que réside le principe d'un détachement nécessaire.
M. BLONDEL, L'Action, 1893, p. 287.
B.— Endroit (et moment) où l'on arrive à destination. Quai, terrain d'arrivée :
15. ... elle vit la machine du rapide s'arrêter, monstrueuse et docile, sur le quai de l'arrivée, et, dans la foule des voyageurs s'échappant des voitures, Jacques, qui, grand et mince, venait à elle.
A. FRANCE, Le Lys rouge, 1894, p. 283.
SP. (dans une course). Ligne, poteau d'arrivée :
16. Mes enfants, pour gagner cette course vous vous êtes bien exercés. Il faut vous exercer aussi, et mieux encore, pour la grande course dont l'arrivée est au paradis.
MONTHERLANT, Malatesta, 1946, III, 4, p. 495.
Juge à l'arrivée, juge d'arrivée. ,,Personne chargée de déclarer l'ordre d'arrivée des coureurs [cyclistes] au poteau et leurs distances respectives`` (L. BAUDRY DE SAUNIER, Le cyclisme, 1892, p. 399).
C.— Emplois techn.
1. MARINE
a) ,,Mouvement que fait le navire lorsqu'il s'éloigne du lit du vent`` (GRUSS 1952). Arrivée à l'abattée (WILL. 1831; cf. abattée).
Défie de l'arrivée! ,,Commandement adressé au timonier, lorsqu'un navire qui, au plus près, est chargé par un grain et engagé, doit, pour se dégager, déterminer par tous les moyens possibles un rapide mouvement d'arrivée`` (Nouv. Lar. ill.).
b) ,,Embardée sous le vent`` (Nouv. Lar. ill.).
c) Point d'arrivée. ,,Le lieu de la mer auquel un bâtiment est parvenu chaque jour à midi`` (WILL. 1831).
2. TECHNOL. Dispositif d'amenée d'un fluide. Arrivée d'eau :
17. La cloche est logée dans un cylindre en fonte portant deux tubulures, l'une d'arrivée amenant le gaz par un tuyau central à l'intérieur de la cloche, l'autre recevant le gaz propre à la sortie de la cloche.
Y. QUÉRET, Manuel de l'industr. du gaz, 1923, p. 134.
PRONONC. ET ORTH. — Cf. arriver. [] muet final transcrit ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 1 1787, GATTEL 1841, NOD. 1844 et LITTRÉ. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. arivée avec un seul r; selon GATTEL 1841 r se prononce ,,forte``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1527 (LOYAL SERVIT., Bon chevalier Bayart, 9 ds GDF. Compl. : Il fault a vostre arrivee faire parler de vous); 2. 1771 mar. (Trév.).
Part. passé fém. subst. de arriver.
STAT. — Fréq. abs. littér. :4 206. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 6 901, b) 6 509; XXe s. : a) 5 470, b) 5 228.
BBG. — BAULIG 1956. — COLAS-CAB. 1968. — Comm. t. 1 1837. — GRUSS 1952. — GUILB. Aviat. 1965. — JAL 1848. — LACR. 1963. — Lar. comm. 1930. — LE CLÈRE 1960. — LE ROUX 1752. — NOTER-LÉC. 1912. — REMIG. 1963. — SANDRY-CARR. Courses 1963. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831.

arrivée [aʀive] n. f.
ÉTYM. 1527; de arriver.
1 Action d'arriver; moment où qqn, qqch. arrive. || L'arrivée du bateau, du train. || Arrivée (du train, des voyageurs) en gare. Entrée. || Heure d'arrivée du train, du courrier. || Il m'annonce son arrivée pour le mois prochain. || Souhaiter la bienvenue aux invités à leur arrivée. || Je vous verrai à mon arrivée, dès mon arrivée. || Votre arrivée me fait grand plaisir. Avent (rare), venue. || L'arrivée du Messie. Avènement, venue. || Arrivée inattendue, imprévue. Apparition, survenance. || Arrivée de la foule. Affluence, afflux.(1895, in Petiot). Spécialt, sports. || Assister à l'arrivée des coureurs cyclistes. || Ordre d'arrivée. || Ligne d'arrivée. || Juge d'arrivée (ou à l'arrivée). || Faire une belle arrivée. Fig. || L'arrivée d'un enfant, sa naissance.L'arrivée d'une personnalité à un poste de responsabilité. Accession.(Une, des arrivées). || Les arrivées se succédaient.
1 Arrivée exprime plutôt le fait se faisant, une action (…) venue représente plutôt le fait comme accompli, comme un résultat.
Lafaye, Suppl., Arrivée.
2 C'était le jour de mon arrivée ici.
Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, II.
REM. Arrivée se dit de choses, de marchandises qui arrivent à destination. L'arrivée des colis à la poste. L'arrivée du poisson sur le marché. Arrivage se réfère moins à l'action, au temps de l'arrivée qu'aux marchandises elles-mêmes. De gros arrivages de harengs.
Math. || Ensemble d'arrivée (ou but) d'une application, d'une fonction.
2 Plur. || Les arrivées : les choses arrivées à destination. || Le service des arrivées.
3 Techn. Passage (d'un fluide) qui arrive quelque part. || Arrivée d'air, d'essence, des gaz. || Tuyau d'arrivée.
4 Fig. || L'arrivée du printemps, des premiers froids. Apparition, commencement, début.
5 Lieu où arrivent des voyageurs, des coureurs, etc. || Où est l'arrivée ?Spécialt. Sports (1869, in Petiot). Ligne d'arrivée (→ ci-dessus). || Franchir l'arrivée. || Tracer, marquer l'arrivée.
6 Mar. Mouvement d'un navire qui tourne de manière à recevoir le vent par l'arrière.
CONTR. Départ, sortie. — Auloffée (mar.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrivée — ARRIVÉE. s. f. Action d arriver. Le temps où une personne arrive en quelque endroit. Son arrivée m a fait grand plaisir. Je me trouvai à son arrivée, à l arrivée du Courrier. Depuis mon arrivée. [b]f♛/b] En parlant De la poste aux Lettres, ou des …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arrivée — Arrivée. s. f. Le temps où une personne, où une chose arrive. Je me trouvay à son arrivée. à l arrivée de ces marchandises, depuis mon arrivée j ay fait, &c. Mesarriver. v. n. Il se dit des choses fascheuses qui arrivent. Il avoit fait cela mal à …   Dictionnaire de l'Académie française

  • arrivée — Arrivée, Aduentus, Accessus …   Thresor de la langue françoyse

  • ARRIVÉE — s. f. L action d arriver ; Le moment où une personne arrive en quelque endroit. Son arrivée m a fait grand plaisir. Je me trouvai à son arrivée, à l arrivée du courrier. Depuis mon arrivée.   Jour d arrivée, heure d arrivée, en parlant De la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • arrivée — (a ri vée) s. f. 1°   L action d arriver à destination. L arrivée du convoi à l heure dite. à mon arrivée en Angleterre. 2°   Fig. L arrivée du printemps, des froids. 3°   D arrivée, loc. adverb. Tout d abord. •   Après tous ces propos qu on se… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARRIVÉE — n. f. Action d’arriver. Son arrivée m’a fait grand plaisir. En termes de Chemins de fer, Côté de l’arrivée s’oppose à Côté du départ. Il signifie aussi Moment où une personne ou une chose arrive. Je me trouvai à son arrivée, à l’arrivée du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • arrivée — krinta statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Antžeminės ir jūrų artilerijos paramos ugnimi metu – pranešimas žodžiu stebėtojui, kad po 5 sekundžių reikia laukti šaudmens sprogimo. atitikmenys: angl. splash pranc. arrivée …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • arrivée — nf. ; accession : AReVÂ (Albertville.VAU., Albanais, Annecy, Balme Sillingy, Giettaz, Gruffy, Houches, Peisey, Notre Dame Bellecombe, St Nicolas Chapelle, Thônes, Villards Thônes.028b | St Pierre Albigny, Table), arouvâ (Ste Foy), arvâye (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Arrivee aux Etats-Unis du corps expeditionnaire francais de 1780 — Arrivée aux États Unis du corps expéditionnaire français de 1780 Arrivée aux États Unis du corps expéditionnaire français (1780) Le comte de Rochambeau passant ses troupes en revue. Caricature américaine anonyme de 1780. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Arrivée Aux États-Unis Du Corps Expéditionnaire Français De 1780 — Arrivée aux États Unis du corps expéditionnaire français (1780) Le comte de Rochambeau passant ses troupes en revue. Caricature américaine anonyme de 1780. Sommaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.